Les bons conseils de la mystérieuse Lili Choochoo !

Les commerces de bouche attirent à nouveau les consommateurs

metiers-bouche-fonds-commerceAvant l’arrivée des supermarchés, les gens faisaient leurs courses auprès des petits commerçants de leur quartier. Peu à peu, cette habitude s’est perdue mais depuis quelques années, les clients retournent y acheter leurs produits. A la différence d’une grande surface, il y a un lien qui se créé, c’est plus convivial et cela permet d’échanger avec le vendeur.

Favoriser la proximité et la convivialité

Que l’on vive dans une grande ville ou dans un village, vous avez bien souvent autour de chez vous des commerces de métiers de bouche, qu’il s’agisse d’un boulanger ou d’un boucher. Personnellement, je préfère largement effectuer mes petites courses auprès de l’un d’eux que dans un supermarché. Contrairement aux idées reçues, les prix ne sont pas plus élevés. Au début de la crise, j’avais remarqué de plus en plus de panneaux de vente pour des fonds de commerce. En ville, le constat était similaire. Et puis, au fur et à mesure, j’ai vu des boutiques ouvrir et des enseignes se transformer. Par exemple, chez mes grands-parents, la boulangerie est aussi devenue une petite épicerie. Cela permet de pouvoir acheter son pain et quelques bricoles. Le propriétaire a aligné ses tarifs avec les hypermarchés du coin, à 5 centimes près. A première vue, il aurait bénéficié des services du site Bias commerce pour l’aider à acheter cette boutique.

Des locaux commerciaux très prisés

Je pense que si cela fonctionne de nouveau, c’est parce que les gens ont envie de proximité et de contact. A force d’aller chaque jour prendre son pain chez le même boulanger, on se connaît, on discute. Une de mes amies travaille dans l’immobilier et elle me disait que les locaux pour les commerces professionnels sont très recherchés dans certaines villes et communes de France, cela va s’en dire qu’il y a un grand nombre  Il est vrai que ces derniers temps, on voit réapparaître des activités qui avaient disparu, tels les barbiers. Et pour les métiers de bouche, c’est le même constat. Les nombreuses émissions de télé sur la pâtisserie ont crée des vocations, idem pour les bouchers.

Laisser une réponse

*

À propos de moi

Je me balade régulièrement sur des nombreux blogs et je me suis dit : pourquoi pas moi ? Alors hop c'est parti ! A moi de partager des actus, des infos, mes dernières découvertes …